Search

Forum

Options
Aller au dernier message Aller au premier message non lu
philippe.lacomblez  
#1 Envoyé le : vendredi 25 septembre 2020 16:17:10(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

Je partage le Flash info de la Fédération Française des Véhicules d'Epoques

FLASH INFO N° 144
du 23 septembre 2020

Le point sur les Zones à Faible Émission Mobilité

Chers amis collectionneurs,

Les « Zones à faible émission mobilité » ont été créées par la loi d’orientation sur les mobilités du 24 décembre 2019 pour limiter les émissions de particules fines et d’oxydes d’azote issues du trafic routier. Ces dispositions se substituent aux anciennes « Zones à circulation restreinte ».

Un décret devait préciser les modalités d’application de la loi. Ce décret est paru le 17 septembre. Il rend obligatoire la mise en place dans le courant de 2021 de Zones à faibles émissions mobilité dans les territoires les plus pollués.


Onze collectivités sont à ce jour soumises à cette obligation : Métropole du Grand Paris, Ville de Paris, Métropole de Lyon, Grenoble-Alpes-Métropole, Métropole d’Aix-Marseille-Provence, Métropole Nice-Côte d’Azur, Métropole Toulon-Provence-Méditerranée, Toulouse Métropole, Montpellier-Méditerranée Métropole, Eurométropole Strasbourg et Métropole Rouen-Normandie.


Les autres métropoles peuvent décider d’instaurer une ZFE sur leur territoire.
Il revient à chaque collectivité de déterminer les règles applicables sur son territoire, en utilisant notamment les vignettes Crit’Air.

Sous l’ancienne règlementation, la FFVE avait obtenu une dérogation à ces interdictions de circulation pour les véhicules en certificat d’immatriculation de collection (CIC) auprès des trois ZCR existantes, dès 2016 à Paris, et en 2019 pour la Métropole du Grand Paris et Grenoble.

En prévision de l’entrée en vigueur de ces nouvelles règles, nous avons pris contact il y a plusieurs semaines avec toutes les agglomérations concernées par les ZFE pour faire entendre notre position : nous représentons moins de 1% du parc roulant, nous roulons 15 fois moins que la moyenne, la proportion de nos véhicules particuliers diesel est inférieure à 5%, nos véhicules sont en règle générale très bien entretenus par leurs propriétaires, si bien que leur impact en termes de particules fines et d’oxydes d’azote n’est pas même mesurable.



Nos véhicules font partie intégrante du patrimoine industriel national, et n’ont de sens que s’ils roulent. Ils sont les acteurs de milliers de manifestations sur tout le territoire, animant très souvent les centre villes. La filière dans son ensemble représente 20 000 emplois.



Tels sont les arguments que je demande à chacun de vous, clubs, entreprises, collectionneurs, amateurs de véhicules d’époque, de porter dans les semaines qui viennent aux décideurs politiques que vous rencontrerez afin de soutenir notre action.

Tout en partageant évidement le souhait de nos concitoyens pour la qualité de l’air, nous demandons que nos véhicules soient exonérés des restrictions de circulation nouvelles, car leur interdiction n’amènerait aucune amélioration significative et conduirait à terme à la condamnation de la filière et par voie de conséquence de ce patrimoine.

A ce stade, nous privilégions comme toujours la concertation avec les pouvoirs publics, en nous appuyant sur des données factuelles, pour faire valoir nos positions en dehors de tout débordement.

Amitiés à toutes et à tous.


Jean-Louis Blanc
Président de la FFVE

Amicalement
philippe.lacomblez  
#2 Envoyé le : dimanche 27 septembre 2020 22:51:19(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

Il semblerait que le fait de ne plus avoir le droit de rouler avec notre voiture ancienne ne soit pas un risque, pas une réalité.

Pour ma part, je crois qu'au contraire, il s'agit d'un risque avéré. Qui aurait cru que les véhicules Diesels seraient interdits à très court termes.
Alors les wankel interdits demain ou après-demain, c'est bien possible.

J'ai demandé à la FFVE comment nous pouvions réagir. Voici la réponse de la FFVE :

A ce jour, le plus simple (avant les grandes manif qui risquent de nous desservir ) est sans doute d’alerter nos députés sur la particularité des véhicules de collection , de rappeler le rôle de la CGC.

Il faut les accompagner dans leurs réflexions sur le sujet. Car sans doute dans un avenir pas trop lointain, on aura besoin d’eux pour nous soutenir au parlement ou dans les ZFE.

Cdlt


Alors, vous faîtes comme vous voulez.

Rotaticalement

Philippe
alainlefort  
#3 Envoyé le : lundi 28 septembre 2020 09:51:00(UTC)
alainlefort

Rang: Member

Groupes: Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 20/10/2019(UTC)
Messages: 11
France

je n'ai pas trop bien compris ...
philippe.lacomblez  
#4 Envoyé le : lundi 28 septembre 2020 10:57:07(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

Bonjour Alain,

Je suis d'accord avec toi la lettre N°144 n'est pas forcément explicite. Aussi j'ai renvoyé un mail au secrétaire de la FFVE et là c'est plus clair.
Je comprends que sous la pression de certains écologistes, l'administration pourrait remettre en cause la dérogation qui touche à sa fin et qui accordait la libre circulation aux véhicules de collections.

A cela s'ajoute une hérésie qui est poussée par ces mêmes écologistes et par des faiseurs de Chiffres d'Affaires peu scrupuleux. En effet sous couvert de protection de l'environnement, le "rétrofit" (la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique) est présenté comme la solution miracle.

Si transformer une Coccinelle Volkswagen en véhicule électrique peut faire plaisir à des "bobos", il n'y a aucun intérêt, ni technique ni écologique (d'où viennent les batteries, ...) pour nos véhicules à moteurs Wankel.

Par contre transformer un Spider NSU, un Prototype M35, une GS Birotor ou une Ro 80 est pour moi comparable à la dégradation d'un tableau dans un Musée.

Pourtant c'est LA solution qui risque de nous être imposée si nous restons passifs.

Nos véhicules sont fait pour rouler. Pour cela, il faut se bouger.

Ce n'est bien sûr que mon avis

Amicalement

Philippe

alainlefort  
#5 Envoyé le : lundi 28 septembre 2020 11:02:33(UTC)
alainlefort

Rang: Member

Groupes: Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 20/10/2019(UTC)
Messages: 11
France

Salut Philippe
Je partage ton analyse pleinement
Comment bouger ? via les differents clubs d'anciennes ? via pour nous par Citroen Heritage ,l'aventure peugeot citroen ??
A bientôt
philippe.lacomblez  
#6 Envoyé le : jeudi 1 octobre 2020 22:10:59(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

J'ai écrit à ma députée, comme me l'a suggéré la FFVE. Personnellement, je crois que mon courrier (courtois) tombait "à pic" car il y a justement un Festival de Voitures Anciennes ce week-end. Sachant que le siège de sa circonscription est dans la même ville, la démonstration de l'attrait pour les voitures anciennes devrait être bien visible.

certains de mes amis pensent que nous sommes à l'abri d'un règlement.
Il suffit de lire l'ancien rédacteur de Gazoline en chef Jean Jacques Dupuis : .

On y arrive tout doucement, mais sûrement. Et tous ceux qui se moquaient des actions de la FFAC ou de la FFMC lorsque les premières restrivtions de circulation sont apparues à Paris peuvent gentiment se mordre les doigts. Ils ne croyaient pas que ça allait les toucher. Ils avaient tort et la deuxième phase que nous avions prophétisée se prépare. Et, comme d'habitude, nos gouvernants ne font pas dans la prévention, mais dans la répression. L'écologie punitive comme méthode pédagogique, ce n'est pas forcément ce qui va convaincre le grand public. En tout cas, l'inaction d'hier a laissé le champ libre aux autophobes qui peuvent désormais s'en donner à cœur joie.

https://www.leblogauto.c...BAmdfkhc2muREEaHYHqf3F_I

Amicalement

Philippe
philippe.lacomblez  
#7 Envoyé le : jeudi 22 octobre 2020 20:54:33(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

En complément du Flash Info de la FFVE, voici une analyse qui traite de l'impact des batteries ses véhicules électriques;:

https://reporterre.net/N...IR5QaENmW-vmov_VI_8FqmXQ

Alors quel sera l'impact des véhicules anciens rétrofités ? ? ?

Amicalement

Philippe
philippe.lacomblez  
#8 Envoyé le : jeudi 22 octobre 2020 22:14:28(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

Je viens de trouver cet article sur News d'anciennes. Il présente une vision assez objective de la situation actuelle :

L’écologie et la qualité de l’air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le monde du véhicule de collection. Si on peut craindre que ces zones excluent nos anciennes de certaines villes, on en est, heureusement, encore loin. Car il faut apporter certaines précisions et voir où en sont les travaux en ce sens. On vous explique tout cela.
La situation actuelle : pas idéale mais pas catastrophique
Les ZFE ne sont pas encore en vigueur. Pour le moment la France compte trois zones du même genre : les ZCR (Zone à Circulation Restreinte) qui ont remplacé les ZAPA (Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air). Elles sont en place à Paris, tout le monde le sait, mais également à Grenoble et à Lyon, du moins pour les poids lourds.
Là où les anciennes s’en tirent bien c’est que malgré leur non éligibilité aux vignettes Crit’Air, vu qu’elles ont été construites avant la mise en place des normes Euro X, elles ont le droit de rouler. Toutes ? Techniquement oui, entre 20h et 8h du matin. Sinon il faut impérativement avoir une CIC, Certificat d’Immatriculation en Collection qui remplace la Carte Grise Collection.
Cette dérogation avait été obtenue par la FFVE et avait permis aux anciennes de rouler. L’argumentaire soulignait que ces autos sont généralement mieux entretenues que les véhicules anciens “non collection”, ne représentaient qu’une partie infime du parc roulant et que leur pollution est donc minime.
Pour certains cette Carte Grise Collection était la parade idéale. Les demandes d’attestation collection avaient explosé, concernant parfois des autos qui n’avaient rien de collector, entraînant une surcharge de la FFVE, de l’ANTS, etc… Résultat la grogne s’était installée et ce n’est pas près de finir.
Les futures ZFE : plus nombreuses, plus grandes
Voilà ce qui nous pend au nez : les ZFE. Alors qu’est ce que c’est que ces nouvelles Zones à Faible Emissions ? Déjà il faut quand même savoir que ce ne sont pas les agglomérations qui décident ! Et oui, les ZFE sont obligatoires dans certaines agglo, par décret !
En gros toute agglo dont les seuils maxis de NO2 et particules PM10 et PM2 (oui les ZFE ne s’occupent pas trop du CO2 mais plus des particules fines) n’ont pas été respecté lors de trois années sur 5 dernières se voient dans l’obligation de mettre en place une ZFE. Sous-titré : c’est pour votre bien.
De fait plusieurs agglomérations ont été obligées de mettre en place ces ZFE :
• Aix-Marseille-Provence
• Montpellier-Méditerranée
• Nice-Côte d’Azur
• Rouen-Normandie
• Strasbourg
• Toulon-Provence-Méditerranée
• Toulouse
Vous remarquerez d’ailleurs qu’on ne parle pas de villes mais d’agglos/métropoles. Du coup cela ne concerne pas que la ville centrale mais aussi sa (proche ou pas) banlieue… À noter qu’en fait ce sont 23 ZFE qui sont sur les rails et que leur nombre ne devrait faire qu’augmenter.
La carte des prochaines ZFE en France
Pour le coup on reprend le principe des vignettes Crit’Air et on interdit les véhicules les plus polluants de rouler. Du moins c’est l’idée… En fait la pollution n’est pas prise en compte, seule la norme Euro est regardée. Du coup un véhicule très polluant en terme d’émission de gaz à effet de serre ou de particules mais fabriqué avec la norme Euro 6 pourra rouler. Une deuche qui pollue moins devra rester au garage. Il faut aussi signaler qu’on ne s’arrête plus aux véhicules inclassables selon Crit’Air mais aux autos mise en circulation avant le 1er Janvier 2006…
Ces ZFE seront donc lancées en grande pompe le 1er Janvier 2021… du moins le processus. Car attention à ce qu’on peut lire : les débats sur la mise en application commenceront à cette date. Ensuite il faudra qu’elles soient votées. Les restrictions découlant de la mise en place des ZFE ne seront en fait appliquées qu’au deuxième trimestre 2021 au plus tôt !
L’impact sur les anciennes
Vous l’aurez compris… pour le moment il est clair, net et précis : sans dérogation les anciennes risquent bien d’être exclues de ces ZFE au regard de leur simple âge. En fait ça va même plus loin puisque vous ne pourrez plus passer sur les rocades dans certains cas. Oui c’est violent…
Et comme on est plus à une aberration près, cela veut dire que les résidents ne pourront plus sortir leurs anciennes pour aller rouler (ils diront polluer que ce soit vrai ou pas) ailleurs en dehors des plages horaires définies… Et pour les événements rassemblant des anciennes dans les villes, comme les traversées de ville tout simplement, certes la plupart ont lieu le week-end mais ne pas pouvoir approcher d’un parc expo à des horaires libres serait également problématique pour les organisateurs.

Tout cela alors même que le Direction Générale de la Mobilité et des Transports de la Commission Européenne, qui décide au final beaucoup de chose pour les ZFE qui sont ensuite répercutées au niveau national, écrivait dans son rapport du 28 Août 2017 :
Les véhicules de collection pourraient se voir tenus en dehors des restrictions liées aux ZFE, du fait de leur usage limité dans les zones concernées ainsi que du fait de leur contribution a la conservation du patrimoine automobile. [en cas d’application stricte] Les ZFE pourraient impacter de manière disproportionnée les propriétaires basés en ville en particulier, ainsi que les entreprises assurant l’entretien des véhicules de collection, puisque les possibilités de retrofit [ou de restomod] sont limitées. Une définition des véhicules de collection est incluse dans la directive 2014/45/EU concernant le contrôle technique des véhicules a moteur et de leur remorques.
Texte original :
Historic vehicles could be exempted from low emission zones because of their minimal use in the regulated areas combined with their contribution to the preservation of motoring heritage. LEZs would thus disproportionately penalise particularly urban-based owners and businesses servicing historic vehicles since practically no retrofitting possibilities exist. A definition of historic vehicles is included in the Directive 2014/45/EU on periodic roadworthiness tests for motor vehicles and their trailers.
Les solutions possibles

Evidemment des solutions sont possibles. Nous avons contacté Jean-Louis Blanc, président de la FFVE qui nous a détaillé le plan de bataille mis en place :
Cela fait déjà un an que nous travaillons sur le sujet des ZFE. Nous avons déjà commencé par faire un inventaire du nombre d’autos que cela allait impacter.
Ensuite nous devions attendre pour une raison simple : avec les élection municipales les métropoles ont élu de nouveaux présidents, il fallait donc attendre de pouvoir s’adresser à la bonne personne.
Ensuite j’ai écrit à tous. J’ai déjà obtenu une quinzaine de réponses, une douzaine de rendez-vous dont certains sont déjà passés. Le but est d’avoir avancé au maximum début Janvier au début des processus de discussion des modalités des ZFE.
On veut leur montrer une chose simple qui nous est montrée par le recensement que nous avons fait : selon les agglomérations les véhicules anciens [NDLR : en carte grise collection] représentent 0,5 à 0,8 % du parc roulant. Sachant que ces véhicules roulent 15 fois mois que la moyenne du parc, cela représente 0,2‰ des kilomètres parcourus. Et puis les ZFE concernent les particules, qui sont émises par les diesel pré-FAP. Et seul 4% du parc des anciennes est au diesel. L’effet sur la qualité de l’air est donc impossible à mesurer !
Par contre nous pouvons aussi leur dire que cela représente un patrimoine roulant, tel que reconnu par le ministère de la culture, et que ce patrimoine peut être en péril sans dérogation. Et on ne parle même pas des emplois qui en découlent !
Du coup quelles sont les solutions ?
L’idée c’est que nous obtenions des dérogations permettant aux véhicules en carte grise collection de rouler sans contrainte avec les ZFE. Nous cherchons à les convaincre dans chaque agglomération mais nous cherchons aussi une solution à l’échelle nationale qui serait systématique.
Pour cela on s’appuie sur l’exemple allemand. Il y a là bas 50 ZFE. Et bien en Allemagne les véhicules de collection sont identifiés avec un H sur leur plaque d’immatriculation et dans tout le pays ils sont exonérés d’interdiction. C’est simple.
Et si il était impossible d’avoir ces dérogations ?
Nous ne pouvons pas imaginer que nous n’obtenions pas de dérogation. Néanmoins si c’était le cas, au niveau national ou dans certaines ZFE, nous en passerions par la voie judiciaire en attaquant au tribunal administratif. Cela représente une injustice et surtout une absence de dérogation serait simplement aberrante !
Le CIC remède miracle ?
On en voit déjà certains râler car ces dérogations ne seraient valables que pour des véhicules immatriculées avec un Certificat d’Immatriculation en Collection. En même temps c’est assez logique. C’est le seul moyen actuel qu’ont les pouvoirs publics pour savoir si une automobile est de collection ou simplement une auto “trop vieille”.
Car il faut rappeler que pour obtenir le CIC il faut désormais montrer patte blanche avec un dossier qui prouve l’intérêt historique de l’auto et qui met notamment en avant son bon état de restauration ou de préservation. Un bon point qui contrecarre ceux qui font le raccourci entre l’âge d’une auto et le fait qu’elle soit une “poubelle roulante”.

Conclusion : ne crions pas avant d’avoir mal !
Les ZFE c’est pour après-demain. C’est sûr que le couperet est proche mais rien n’est perdu. On se rappelle que sur les ZAPA devenues ZCR, les dérogations avaient été obtenues bien après l’annonce des restrictions… mais avant leur entrée en vigueur.
Gageons que le FFVE saura faire entendre ses arguments auprès des pouvoirs publics et que ces dérogations arriveront. Rendez-vous dans quelques semaines pour avoir le fin mot de l’histoire.

Ce texte provient : https://mail.google.com/...cLxXbhwhdXdJsmgkCPZWcmtb

La vigilance est de mise.

Amicalement

Philippe


alainlefort  
#9 Envoyé le : vendredi 23 octobre 2020 10:03:50(UTC)
alainlefort

Rang: Member

Groupes: Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 20/10/2019(UTC)
Messages: 11
France

Texte long ,mais qui fait bien le point "nous avons perdu une bataille , mais pas la guerre" , pourrait on résumer ...."continuons le combat"
philippe.lacomblez  
#10 Envoyé le : dimanche 25 octobre 2020 11:25:02(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

On dit souvent que l'union fait la force. Pour préserver le plaisir de rouler en Wankel, il y a un débit de solution en se tenant étroitement informé auprès de la FFVE.
La FFVBE a bien compris qu'il fallait avoir recours aux moyens actuels de communications : https://www.facebook.com...photos/3310661885676741/

Amicalement

Philippe
philippe.lacomblez  
#11 Envoyé le : dimanche 25 octobre 2020 11:26:15(UTC)
philippe.lacomblez

Rang: Advanced Member

Groupes: Administrators, RC-ADHERENT, RC-ADHERENT OUI, RC-BUREAU, RC-COT-2018-PAYE, RC-COT-2019-PAYE, RC-COT-2020-PAYE, RC-SECRETAIRE, RC-VALIDATED OUI, Registered, Registered Users, Subscribers
Inscrit le: 05/05/2016(UTC)
Messages: 185

On dit souvent que l'union fait la force. Pour préserver le plaisir de rouler en Wankel, il y a un début de solution en se tenant étroitement informé auprès de la FFVE.

La FFVE a bien compris qu'il fallait avoir recours aux moyens actuels de communications : https://www.facebook.com...photos/3310661885676741/

Amicalement

Philippe
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Aller au forum  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Notification

Icon
Error

Back To Top